top of page
ACTUALITES.png
perso-lit.png
les news.png
Les news
de nous.png
ils parlent-toutblanc.png
perso-lit.png
  • Est-ce que vous allez répéter à mes parents tout ce que je vous dis ?
    Nous sommes soumis au secret professionnel. Nous ne transmettons à tes parents que ce que tu nous autorises à leur dire. Tu peux te confier à nous librement.
  • Si je suis hébergé.e, est-ce que je peux continuer à aller à l’école et suivre mes activités extrascolaires ?
    Au début de ton hébergement, nous établirons ensemble ton emploi du temps. Nous privilégions la scolarité et la réalisation des démarches nécessaires à l’avancée de ta situation. Les activités extrascolaires peuvent être envisagées en respectant un cadre horaire raisonnable et le bon déroulement de la vie en communauté.
  • Comment se passe une journée chez ABAKA ?
    Chaque matin, l’équipe et les jeunes se réunissent afin de définir l’emploi du temps de chaque jeune pour la journée. Des activités et temps libres peuvent être organisés avec l’équipe lorsque toutes les démarches pour faire avancer ta situation ont été réalisées. En fin d’après-midi, direction la cuisine pour préparer le repas du soir tous ensemble. Après le dîner, on profite d’un moment convivial en groupe autour d’un film, d’une discussion ou d’une activité avant d’aller se coucher.
  • Je suis en fugue, est-ce que je peux venir me réfugier chez vous ?
    Nous proposons un accueil inconditionnel et tu es toujours le/la bienvenu.e chez ABAKA. Cependant, pour un hébergement, nous avons besoin de l’accord de tes responsables légaux (parent(s), tuteur ou institution), nous prendrons donc contact avec eux.
  • Je rencontre des difficultés avec mes parents et je n’arrive pas à en parler avec eux.
    Nous offrons un service de médiation familiale pour t’aider à communiquer avec tes parents par rapport à une difficulté que tu vis en famille ou qui a des répercussions sur ta vie familiale. Il n’est pas nécessaire d’être en hébergement pour commencer une médiation familiale. Et nous pouvons intervenir à toutes les étapes de la crise, des prémisses à la rupture prononcée. Nous t’invitons à nous contacter ou passer nous voir pour en discuter.
  • Je ne suis plus hébergé.e chez ABAKA, pouvez-vous continuer à m’aider ?
    Nous proposons un accompagnement extra muros, un espace d’écoute et d’information jusqu’à tes 22 ans (si nous avons commencé à te suivre avant tes 18 ans). Un après-midi porte ouverte se tient tous les mercredis entre 15 et 17h. À cette occasion, tu peux venir passer du temps avec d’autres jeunes d’ABAKA, participer à des activités et partager un moment convivial.
  • Comment se passe un hébergement ?
    Nous pouvons accueillir jusqu’à 5 jeunes (garçons et filles) en hébergement pour une durée de 7 jours renouvelable une fois. Le groupe se partage sur deux étages (celui des garçons et des filles), des chambres individuelles ou doubles selon les disponibilités. Elles sont toutes très agréables !
  • Je suis en souffrance et j’aimerais que ça change.
    Tu as frappé à la bonne porte ! ABAKA s’adresse à tout jeune entre 12 et 18 ans qui se trouve en souffrance en proposant un espace d’écoute et d’accompagnement. Nous t’invitons à nous contacter ou passer nous voir pour en discuter et voir ensemble comment nous pouvons t’aider.
  • Puis-je passer chez ABAKA sans appeler au préalable ? Quels sont vos horaires d’ouverture ? Comment vous contacter ?
    Nous sommes ouverts 24h sur 24, 7 jours sur 7. Tu peux nous passer un coup de téléphone, nous contacter via WhatsApp ou Facebook, et bien sûr, passer nous voir directement à la porte. Pour plus d’informations, nous t’invitons à te rendre sur la page contactez-nous.
  • Comment accompagnez-vous les jeunes et leur famille ?
    Nous offrons un accueil et une écoute 24h/24, 7 jours/7, à des jeunes de 12 à 22 ans en situation de crise familiale et/ou institutionnelle. Selon son âge, ses besoins et ses demandes, nous proposons une aide personnalisée au jeune et sa famille. Celle-ci prend la forme d’accompagnement, de rencontres, d’entretiens individuels et familiaux. Nous pouvons également proposer un hébergement à court terme de 5 jours renouvelable une fois pour permettre au jeune et à sa famille de s’apaiser, de travailler son projet et de favoriser les liens avec son réseau. Pour plus d’informations sur notre asbl et les services que nous proposons, nous vous invitons à consulter la page « à propos d’Abaka » et « nos services ».
  • Nous n’arrivons plus à communiquer avec notre enfant, pouvez-vous nous aider ?
    Nous offrons un service de médiation familiale afin de faciliter la communication entre le jeune et sa famille par rapport à une difficulté qu’il vit en famille ou qui a des répercussions sur votre vie familiale. Nous pouvons intervenir à toutes les étapes de la crise, des prémisses à la rupture prononcée. Nous pouvons également proposer un hébergement à court terme de 7 jours renouvelable une fois pour permettre au jeune et/ou à la famille de souffler et de s’apaiser.
  • Mon enfant vient demander votre aide, sommes-nous averti.e.s ?
    Si votre enfant vient solliciter notre aide en dehors d’un hébergement, même si nous tentons dès le départ d’associer la famille à tous nos accompagnements, vous n’en serez pas informé.e.s si votre enfant ne le souhaite pas (secret professionnel). Par contre, dans le cadre d’un hébergement, vous serez automatiquement averti.e.s puisque nous avons besoin de l’accord des responsables légaux (parent(s), tuteur, délégué ou institution) pour héberger un jeune.
  • Lorsque vous commencez un suivi avec un jeune et sa famille, notifiez-vous les institutions / instances de l’Aide à la Jeunesse ?
    Nous sommes un service non mandaté, ce qui signifie que nous n’avons aucun devoir d’information à l’égard des instances/institutions, ni l’obligation de leur adresser des rapports d’évolution. Cela étant, dans un souci de bonne collaboration et dans la perspective de faire évoluer la situation du jeune, il nous semble important de travailler avec le réseau du jeune et de sa famille, mais cela ne se fait qu’avec leur accord.
  • S’il est hébergé chez vous, mon enfant peut-il continuer à aller à l’école et/ou sortir ?
    Au début de l’hébergement, nous établirons l’emploi du temps de votre enfant. Nous privilégions la scolarité et la réalisation des démarches nécessaires à l’avancée de sa situation. Les activités extra-scolaires ainsi que des sorties peuvent être envisagées en respectant un cadre horaire raisonnable et le bon déroulement de la vie en communauté.
  • Votre service est-il payant ?
    Notre service est gratuit. Cela étant, nous sollicitons l’intervention des responsables légaux ou des instances pour la prise en charge de certains frais (transports, soins médicaux, vêtements,…) notamment lorsque le jeune ne vient pas de l’arrondissement de Bruxelles-Capitale ou du Brabant wallon qui sont notre zone d’agrément.
  • Un jeune me parle de problèmes à la maison ou dans son institution, puis-je vous contacter directement ?
    Bien entendu ! Nous pourrons vous écouter, vous conseiller, vous orienter et si le jeune en est demandeur, vous recevoir en sa compagnie.
  • Comment collaborez-vous avec le réseau ?
    La collaboration avec le réseau du jeune nous apparait comme un élément essentiel de notre travail. Celle-ci se construit toujours avec l’accord du jeune que nous tentons de rendre acteur de sa situation. Nous pouvons accompagner le jeune à sa demande dans diverses démarches à l’égard du réseau, qu’il s’agisse d’entretiens avec une autorité mandante (SAJ, SPJ, TJ), de démarches psychosociales, scolaires ou autre. Etant non-mandaté et soumis au secret professionnel, nous ne divulguons aucune information au réseau sans la présence du jeune ou à tout le moins son accord sur le contenu de ce que nous divulguons.
  • Je m’occupe d’un jeune qui vit en dehors de Bruxelles, peut-il être accompagné par votre service ?
    Nous travaillons en région de Bruxelles-Capitale. Cela étant, notre nouveau Décret nous permet de travailler avec tout jeune âgé de 12 à 18 ans, vivant sur le territoire belge.
  • Êtes-vous soumis au secret professionnel avec les autorités mandatées ?
    Nous sommes en effet soumis au secret professionnel. En tant que service non mandaté, nous n’intervenons qu’à la demande du jeune et ne divulguons d’informations le concernant qu’avec son accord ou en sa présence. Cela étant, dans un souci de bonne collaboration et dans la perspective de faire évoluer la situation d’un jeune, il nous semble important de travailler avec le réseau du jeune et de sa famille mais cela ne se fait qu’avec leur accord.
bottom of page